Nouvelles recettes

Jacques Pépin présente des peintures en rétrospective

Jacques Pépin présente des peintures en rétrospective



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Vous pouvez voir les œuvres d'art du chef primé aux Emmy exposées dans le Connecticut

Pendant que Rick Bayless s'adonne au théâtre et à l'écriture, Jacques Pépin met en valeur son talent artistique avec une rétrospective dans une galerie du Connecticut.

La galerie Art Essex située au 10 Main Street à Essex, Connecticut, présentera les aquarelles, les lavis à l'encre et les collages de Pépin jusqu'au 18 novembre de 10 h à 18 h, du mercredi au dimanche. L'accueil est ce samedi à partir de 17h. à 20h, pour les locaux souhaitant avoir un aperçu du travail du chef primé aux Emmy Awards.

Certaines des pièces ont été utilisées comme illustrations pour les livres de cuisine de Pépin, mais le galeriste George Billis souligne les peintures de menu, notamment « Une leçon d'économie », « Presque végétarienne », « Cooking Like a Pro » et « Cuisine d'Amour. " Ce dernier, on l'imagine, serait parfait pour la Saint-Valentin.

D'autres œuvres incluent des croquis de gâteaux et de desserts à la Wayne Thiebaud, ainsi que des collages de villes et des poissons à l'aquarelle. Découvrez quelques œuvres ci-dessous, puis rendez-vous sur le site de la galerie Art Essex pour en savoir plus (les œuvres, pour les fans de Pépin, sont en vente).

Jacques Pépin, Menu Cuisine d'Amour, 1996, 950 $.

Jacques Pépin, Menu Après les Fêtes, 1996, 950 $


Description des épisodes

Épisode 101 : FÊTE DES BOULES [voir la vidéo]
Jacques et son meilleur ami Jean-Claude se mettent en appétit sous le soleil d'été en jouant au traditionnel jeu de boules français. Jacques concocte un menu de fête de favoris à partager. Il commence par Chips de crabe au caviar de saumon, débordant de saveurs et de textures décadentes. Ensuite, les œufs les plus frais sont battus pour devenir un Friandises aux œufs et aux herbes apéritif. La fête continue avec une foule-
plaisant Camembert En Croûte De Pistache, un jardin frais taboule salade et un Salade de tomates, mozzarella et oignons avant que Jacques termine son menu de fête par un grand Jambon Fumé Glacé Au Sirop d'Érable, cuit et découpé à la perfection !

Épisode 102 : TOUS DANS LA FAMILLE [voir la vidéo]
Faire des souvenirs en famille est au cœur de la cuisine de Jacques et fille, Claudine le rejoint aux fourneaux pour cuisiner les recettes classiques du restaurant de sa mère. Potage Parisien, une simple soupe aux saveurs d'antan rappelle à Jacques son Lyon bien-aimé en France. Le duo père-fille continue avec Poulet à la Crème accompagné d'un accompagnement parfaitement réduit en purée Riz Soubise. La petite-fille, Shorey, arrive juste à temps pour préparer le dessert, observant attentivement pendant que Jacques lui apprend à peler et à segmenter une orange pour Gâteau instantané à l'orange, une finale d'agrumes parfaite.

Épisode 103 : TOAST TO JULIA [voir la vidéo]
Jacques lève un verre & ndash et une fourchette ! &ndash à son amie bien-aimée Julia Child alors qu'il partage des recettes et des anecdotes de leur passé. D'abord, Sole Vin Blanc, l'un des favoris de Julia, commence par une leçon de filet de poisson et une bonne gorgée de vin blanc pour la sauce. Ensuite, il mélange un assortiment aromatique d'épices pour un rôti à la poêle Carré d'agneau en croûte d'épices servi sur une couronne de Patates frites cuit à un croustillant brun doré et accompagné d'un ragoût de Petits Pois Et Fenouil Aux Lardons. Enfin, Jacques nous montre comment terminer un grand menu par un dessert léger aux fruits en faisant Vin-Sherbet Finale en l'honneur de son amie Julia.

Épisode 104 : LA CUISINE DU PÉLICAN [voir la vidéo]
Jacques, aux côtés de sa fille Claudine, recrée les recettes du restaurant de sa mère au Pélican, à Lyon, en France. Le duo commence par un style champêtre Oeufs Et Gratin De Bette, y compris une démonstration rapide étape par étape de béchamel. Jacques continue à traiter sa propre viande pour un plat qui réchauffe le ventre de Ragoût de chou frisé, saucisses, côtes levées et haricots de Lima, suivi d'un printemps Ragoût De Radis à base d'huile de noix aromatique. Poitrine De Veau Braisée Aux Oignons Perlés Et Artichauts, un medley copieux, continue tandis que Jacques et Claudine servent le tout avec style, comme l'aurait fait ma Mégravere. Pour finir un dessert sucré et juteux de Mélange de melon et de myrtille parsemé de brins de sauge.

Épisode 105 : CHEF EN FORMATION [voir la vidéo]
Un panier de pain frais est un incontournable sur la table à manger de Jacques&rsquo, alors il commence le spectacle avec un facile Fougasse rapide. Puis en utilisant des fruits de mer pour une touche unique, il fait Rillettes de saumon pour garnir la fougasse d'une bouchée savoureuse. Alors qu'il travaillait au Russian Tea Room à New York, Jacques se souvient avoir servi un Poussins (ou Poules de Cornouailles) à la Russe, maintenant un plat préféré de sa petite-fille Shorey. Il le prépare aujourd'hui comme plat principal, accompagné de Patates douces grillées à l'érable enrobé de bonté sucrée. Pour terminer, Shorey arrive pour un tutoriel de son grand-père sur la façon de préparer son petit-déjeuner préféré, Crêpes avec Nutella, citron ou confiture.

Épisode 106 : FEUILLES D'AUTOMNE [voir la vidéo]
Il est facile de tomber amoureux du menu de saison Jacques&rsquo, en commençant par un plat frais et onctueux Velours Tomate soupe - le nom parle de lui-même ! Puis, Gratin de tomates en tranches fait avec des tomates mûres rouge rubis et du pain rustique grossier, c'est le plat de fin d'été de Jacques&rsquo. Il continue avec un appel d'offres Shasklik d'agneau grillé qui comprend des instructions faciles à préparer et un Salade de chou rouge, pistaches et canneberges avec fromage bleu. Jacques transforme ensuite la pâte à pizza en Galette de pomme, cuit au four à croustillant, la perfection!

Épisode 107: LA COCINA OLÉ [voir la vidéo]
Les voyages annuels au Mexique et les visites avec son collègue chef Rick Bayless sont l'inspiration pour Jacques & rsquo savoureux Soupe à l'ail et à la pasilla. Jacques continue le menu à thème mexicain en démontrant son Poulet avec Sauce Chili et Riz Achiote, une recette aux arômes et textures vifs et audacieux. Enfin, Jacques fait bon usage des restes de bananes pour son tout simplement succulent Gratin de Banane le dessert.

Épisode 108 : CUISINER POUR LE PRÉSIDENT [voir la vidéo]
Jacques & rsquo illustre la carrière de cuisine comprend du temps dans la cuisine du palais & Eacutelys & eacutee pour le président français. À l'âge de 22 ans et aux côtés de son meilleur ami, le chef pâtissier Jean-Claude Szurdak, Jacques a cuisiné des plats classiques pour la famille de Gaulle. Maintenant, il les reproduit pour nous en commençant par un premier cours de Oeufs de Morilles et Crevettes en Cocotte. Les deux chefs poursuivent leur menu présidentiel avec un plat principal charnu de Côtes De Veau Dijonnaise servi sur un lit de simples et délicieux Petits pois au basilic. Ensemble, ils préparent un décadent Soufflé au chocolaté pour une fin parfaitement douce et splendide.

Épisode 109 : TENTATIONS DES BOUCHES DU GOUT [voir la vidéo]
La cuisine française classique n'incluait pas de poisson cru lorsque Jacques grandissait, mais maintenant, lui et sa femme, Gloria, apprécient la délicatesse naturelle avec sa première recette de Tartare de Thon avec Chips de Bagel et Radis. Le thon fait une deuxième apparition dans l'émission en version en conserve lorsque Jacques combine quatre ingrédients simples pour en faire Crème de Mascarpone au Thon, un apéritif de fête parfait. Jacques prépare alors un Tortilla espagnole en une démonstration pas à pas, une piéce de résistance pour n'importe quel menu de brunch. La petite-fille de Jacques & rsquo Shorey s'arrête pour aider à faire un Confiture de Fraises et un velouté Crème de poires caramélisées. La façon idéale de terminer le repas!

Épisode 110 : GASTRONOMIE GLOBALE [voir la vidéo]
Jacques rassemble les trésors culinaires des cuisines exotiques du monde entier. Il débute en Asie avec des inspirations japonaises Saumon grillé avec glaçage au miso suivi d'un festin coloré de Chirashi Sushi. Cet assortiment de fruits de mer est suivi de saveurs sud-américaines authentiques et vibrantes dans une recette facile à suivre de Filets de poulet grillés avec chimichurri. Jacques emmène ensuite nos papilles outre-Atlantique vers l'Europe pour une fin endiablée de Sabayon à la Madiera et aux Raisins.

Épisode 111: OFFAL GOOD [regarder la vidéo]
Dans la cuisine Jacques&rsquo, rien ne se perd ! Aujourd'hui, il épouse les vertus des abats et prépare un menu de plusieurs viandes sous-utilisées et de variété, dont l'une des préférées de sa femme. Foies de poulet à la sauce aux champignons et au porto. Jacques recrée ensuite un classique de son enfance en France à partir d'abats &ndash Ragoût de Tripes et de Pieds de Cochon. Ce plat copieux et mijoté parfumé d'un bouquet garni parfumé est accompagné de Pommes Persillé. Enfin, il démontre les meilleures techniques de salaison et de cuisson La langue de bœuf et le couronne d'un Sauce Ravigote. (Recette Web supplémentaire : Tatin de Tomate)

Épisode 112 : CATCH O&rsquo THE DAY [voir la vidéo]
L'itinéraire estival de Jacques&rsquo comprend toujours des amis, la pêche et la cuisine de la merveilleuse générosité de la mer. Il commence par un Vivaneau grillé avec garniture aux olives et puis, comme il aime tous les mollusques, il prend le temps de démontrer l'écaillage des palourdes de deux manières. le résultat, Palourde au vinaigre et sauce aux oignons verts, un apéritif savoureux et Linguine de Gloria avec sauce aux palourdes directement à partir de la liste préférée de sa femme. Pour la sélection finale des fruits de mer, il filet et poche magistralement le poisson pour un délicieux Cabillaud à la Crème Légère.

Épisode 113: JULIA SE SOUVENAIT [regarder la vidéo]
Jacques se promène dans le passé en préparant avec amour des plats autrefois appréciés avec sa chère compagne de cuisine Julia Child. Le menu de la rétrospective Jacques&rsquo commence par une leçon de décorticage, les premiers pas vers une Chaudrée d'huîtres avec pommes de terre, épinards et maïs. Jacques recrée ensuite le classique de Julia&rsquos Sud de la France Gratin Aubergine-Tomate, un plat avec des couches de saveurs rustiques. Il se souvient d'avoir affronté Julia pour une victoire Hamburger Royal en utilisant du bœuf haché frais et tous les fixin&rsquos. (Recette vidéo uniquement Web : Crumble aux cerises)

Épisode 114 : FAVORIS DE GLORIA&rsquoS [voir la vidéo]
Jacques dédie aujourd'hui les plats à sa femme Gloria et leurs nombreuses années passées ensemble aux fourneaux. Il démarre avec un extravagant, mais facile et élégant, Canapé Caviar Pressé. Jacques sort ensuite le bouchon d'une bouteille de bière pour en faire une simple pâte à frire pour son Saumon Fumé sur Beignets de Maïs. Et pendant que l'huile est encore chaude, il brunit Éventails d'aubergines frites à un croustillant croustillant parfait à l'aide d'une pâte tempura. Vient ensuite un bol rapide de vietnamien Soupe au poulet de Hanoï servi avec des accessoires piquants. Enfin, il utilise des abats souvent négligés pour Gloria & rsquos mémorable Rognons de porc avec sauce aux champignons et vermouth.

Épisode 115 : SHOREY&rsquoS PETITE APPETITE [voir la vidéo]
Shorey, la petite-fille de Jacques le rejoint dans la cuisine, emmenant son petit palais progressif en remorque! Elle suit Jacques qui prépare un de ses favoris, Escargots Dans Pommes De Terre Au Four. Les deux continuent, créant tomates farcies &ndash une recette patrimoniale Pepin transmise à travers plusieurs générations. Jacques partage ensuite un favori après l'école de son enfance, bien nommé Pain de quart d'heure ou &ldquoThe Four O&rsquoclock Bread,&rdquo fourré aux noisettes et au chocolat. Une bouchée croustillante de Croustillant Chocolat Pistache met fin à la leçon et le sourire aux lèvres.

Épisode 116 : CUISINE DE MA CHERIE [voir la vidéo]
En l'honneur de leur amour, Jacques prépare un repas de sa femme Gloria favoris. Il crée d'abord un savoureux Omelette aux Herbes aux Crevettes. Il combine ensuite la coriandre avec l'ingrédient préféré de Gloria, le riz, pour faire Riz à la coriandre qui se marie parfaitement avec un Ragoût de calamars au safran et Salade de concombre, oignons et menthe. Le repas entier est suivi d'un tour de Pépin sur un dessert classique, Riz au lait aux cerises séchées et sauce aux bleuets.

Épisode 117 : FINS DOUCES AVEC SHOREY [voir la vidéo]
La petite-fille de Jacques & rsquo Shorey est de retour en cuisine et elle a bien grandi & hellip ! Mais elle n'est jamais trop vieille pour le dessert ! Et tout commence avec un peu de beurre, fraîchement préparé pour un rapide Tartine de Confiture. Les recettes de fruits frais suivent avec Pêches Marty et Coupé rhubarbe-miel avec sauce crémeuse au yogourt. L'amour de Shorey pour le chocolat est oublié avec Biscotti Chocolat Pistache cela s'avère être une parfaite leçon de pâtisserie, car Jacques guide ses mesures et ses mélanges. Enfin, Shorey et Jacques façonnent Mini Truffes au Chocolat pour compléter leurs créations de confiserie.

Épisode 118 : VIVA MÉXICO ! [regarder la vidéo]
Jacques passe une partie des mois d'hiver dans son second chez-soi, à Playa Del Carmen, au Mexique. Le temps passé à se prélasser au soleil et à savourer les saveurs locales ainsi qu'une visite occasionnelle d'un ami, Rick Bayless, l'a inspiré à nous emmener dans une aventure culinaire, en commençant par un repas rafraîchissant Cocktail de fleurs d'hibiscus. Il continue avec un duo de plats de fruits de mer superlatifs de Ceviche du Yucat & aacuten et Filet de Sole Riviera au Pico de Gallo. De la mer aux pâturages, Mini Steaks de Filet de Boeuf aux Champignons et Echalotes fait un plat principal substantiel. Enfin, il termine par un dessert glacé aux fruits de Pamplemousse Granité avec Mangue et Mojito Cocktail.

Épisode 119 : COMPAGNONS DE CUISINE [voir la vidéo]
On ne s'ennuie jamais quand Jean-Claude rejoint Jacques en cuisine ! Le duo dynamique s'associe pour créer un festin plein de saveurs, en commençant par Ragoût de poulpe avec oignons, paprika et vin servi sur une polenta crémeuse. Jean-Claude prépare ensuite les moules tandis que Jacques concocte un mélange velouté pour une Soufflé au maïs et eacute pour aller aux côtés du chouchou de Jean-Claude Cerf en sauce aigre-douce. Pruneaux au Vin Rouge, fait pour la fin classique parfaite.

Épisode 120 : OCEAN HARVEST [voir la vidéo]
La vie au bord de la mer a, sans aucun doute, influencé le répertoire de recettes de Jacques&rsquo pour inclure le poisson le plus frais pêché près de sa propre arrière-cour. Lors de l'émission d'aujourd'hui, Jacques présente quatre portions de fruits de mer sophistiquées, à commencer par un savamment exécuté Thon & aacute la Minute. Il saute ensuite le bœuf et remplace les crevettes par une approche saine d'un classique, avec Burgers de crevettes sur courgettes. Il continue à garnir son feuilleté Steaks de Bacalao (morue salée) grillés avec sauce aux olives avec un assortiment d'olives méditerranéennes piquantes pour un plat léger et facile qui cuit en quelques minutes. Puis Pâtes et crevettes aux copeaux de caviar pressés cuit al dente, ou "la dent", en fait un plat décadent, livré avec aplomb !

Épisode 121 : CUISINER INTELLIGENTE [voir la vidéo]
Les plats économiques préparés avec des ingrédients bon marché sont pleins de saveurs lorsque Jacques intervient et le résultat est : des repas inoubliables. Aujourd'hui, Jacques prépare Moules à la crème et à la ciboulette sur polenta moelleuse pour un dîner de fruits de mer facile. Classique Spaghetti & agrave la Bolognaise comprend l'astuce spéciale Jacques&rsquo pour faire une sauce délicieuse, copieuse et savoureuse. Un autre favori de saison, Salade de tomates et pommes de terre à la sauce moutarde, est parfait lorsque les tomates sont mûres et est servi sur de la roquette épicée. Enfin, une délicate Radicchio sautéé la salade se termine sur une note savoureuse-amer.

Épisode 122 : FAVORIS DU PATRIMOINE [voir la vidéo]
Jacques cuisine dans le passé, partageant des anecdotes de son enfance en cours de route. Tout d'abord, il y a un rapide tutoriel sur la façon d'éplucher un salami. Ensuite, un plat de boulette classique renommé à Lyon, en France, suit alors que Jacques recrée sa recette familiale de Quenelles à la Ricotta, poché à la perfection. Il continue à montrer plus de ses compétences au couteau, en filetant un poisson entier en vue de Flet au beurre de citron. Puis un autre favori de la famille, Jacques mijote un satisfaisant Sauté de Lapin aux Champignons et Crème. Et pour le dessert il amène sa mère&rsquos Pommes à la sauce citronnée la recette reprend vie avec des ingrédients frais et simples.

Épisode 123 : JUSTE DUCKY ! [regarder la vidéo]
C'est une réunion de famille alors que la fille de Jacques, Claudine, donne un coup de main dans la cuisine. Ensemble, ils sirotent du vin, des souvenirs et cuisinent certaines des recettes de canard préférées de Claudine&rsquos, notamment Mousse de Foie de Canard aux Pommes et Magret de Canard Sauté & Salade de Roquette et Craquelins. Claudine et Jacques se partagent la planche à découper pour hacher la peau de canard et concocter une vinaigrette pour ce plat délicieux. La petite-fille Shorey se joint à l'amusement alors qu'elle et son bien-aimé Papi, préparent un lot piquant de Mousseline Citron avant de s'asseoir pour savourer ce festin familial à la table de la salle à manger.

Épisode 124 : CUISINE ÉCONOMIQUE [voir la vidéo]
Jacques démontre comment cuisiner à la maison avec des ingrédients de qualité, ne doit pas casser sa tirelire ! Ce style de cuisine appris de sa mère, rassemble des ingrédients bon marché qui inspirent des plats créatifs. Salade de lentilles noires aux œufs comprend une leçon sur la façon de faire bouillir correctement un œuf à chaque fois. Jacques ajoute des légumes frais au copieux plat de Cou de porc et fricassée de haricots. Puis Lasagne aux épinards et à la ricotta suit comme un plat réconfortant classique à faible coût que Jacques associe à un vin rouge audacieux mais abordable. (Recette vidéo uniquement Web : Carottes et ciboulette)

Épisode 125 : MERVEILLES DE LA MER [voir la vidéo]
Arrivé à New York avec un répertoire de recettes et de techniques françaises, Jacques rejoint l'équipe d'Howard Johnson pour s'initier à la cuisine américaine. Aujourd'hui, il partage ses vastes connaissances de cette cuisine, en les combinant avec sa formation française traditionnelle. En commençant par un Salade De Fruits De Mer Simple, rempli d'un assortiment de favoris marins, puis, en continuant sur le thème du poisson, en faisant un Crevettes épicées avec sauce cocktail. Il enchaîne avec des croustillants d'inspiration créole Beignets de Blackfish à la sauce piquante, parfait pour tout menu de brunch ou de souper léger.

Épisode 126 : MÉMOIRES DU MENU [voir la vidéo]
Jacques et sa fille, Claudine se souviennent d'anciens menus appréciés en famille, mais d'abord, Jacques apprend à Claudine à bien aiguiser un couteau en vue du filetage d'un côté de saumon pour son Escalopes de saumon à la sauce à l'oseille. Jacques et Claudine mélangent ensuite des herbes aromatiques, des légumes en morceaux avec un trait de vin rouge pour en faire un copieux plat de Navarin de poitrine d'agneau. Pendant que l'agneau braise, les deux &lsquogo-vert&rsquo avec un Salade verte avec vinaigrette à la moutarde en utilisant la laitue Boston en feuilles et ndash préférée de Jacques&rsquo. Enfin, ils préparent un Panna Cotta Café, le dessert parfait pour me remonter le moral.


Jacques Pépin Heart & Soul - La série de cuisine finale de Jacques commence la production au KQED

Jacques Péacutepin. Photo de Tom Hopkins

À partir d'octobre, KQED commencera la production de la dernière série télévisée de cuisine télévisée de Jacques Péacutepin, Jacques Pépin Heart & Soul. En plus de partager ses recettes et techniques culinaires préférées, cette série sera une rétrospective intime de la carrière de Jacques qui comprendra des images inédites de Jacques à la maison et des extraits préférés de sa série précédente.

&ldquoL'opportunité de réfléchir sur mon temps dans la cuisine et devant la caméra est une expérience tellement gratifiante pour moi,&rdquo a déclaré Pépin, &ldquoJe suis capable de partager de nouvelles recettes avec les téléspectateurs tout en partageant des moments spéciaux de ma vie &mdash et j'arrive à que ma famille et mes amis se joignent à moi pour cette merveilleuse expérience. Je me sens chanceux d'avoir cette opportunité et de collaborer avec mon partenaire de production de longue date, KQED, sur Heart & Soul.&rdquo

La série de 26 épisodes devrait être diffusée sur KQED et d'autres stations PBS à l'automne 2015. Il y aura un livre de recettes d'accompagnement publié par Houghton Mifflin Harcourt et KQED produira un site Web adapté aux mobiles pour la série qui présentera des recettes de la show ainsi que des vidéos d'épisodes de la série complète.

KQED enregistrera également un engagement spécial commémorant le 80e anniversaire de Jacques qui sera produit devant un public en direct au restaurant Farallon. Ce programme mettra en vedette un festin de célébration préparé pour Jacques par les chefs invités Lidia Bastianich, Rick Bayless et Ming Tsai et sera présenté en première en décembre 2015 pour coïncider avec le 80e anniversaire de Jacques.

Bouchées de la région de la baie partagera des photos et des vidéos des coulisses du processus de production et sera également une source d'informations sur les événements locaux de Jacques dans la région de la baie.

Voici la vidéo d'aperçu de la nouvelle série Jacques Pépin : Cœur & Âme:
https://player.vimeo.com/video/105297515

Voici le communiqué de presse du KQED :

Début de la production de la série de cuisine finale de Jacques Pépin&rsquos

Produit par KQED, Jacques Pépin Heart & Soul sera sa série télévisée la plus personnelle. Pépin revient sur ses 60 ans dans la cuisine avec des images inédites et présente de nouvelles recettes et techniques avec sa famille et ses amis.

La série culmine avec le spécial 80e anniversaire de Pépin&rsquos avec Lidia Bastianich, Rick Bayless et Ming Tsai.

10 septembre 2014, San Francisco, CA - KQED annonce que la production de la dernière série de cuisine de Jacques Pépin&rsquos débutera le 8 octobre dans ses studios de San Francisco. Comme sa précédente série, Jacques Pépin Heart & Soul mettra en vedette Pépin enseignant les compétences nécessaires pour réussir en cuisine, partageant ses recettes préférées et démontrant les techniques de cuisson intemporelles qui font de lui un maître. Mais cela révélera également plus que jamais sur Pépin aux téléspectateurs. Pépin reviendra sur ses premiers jours dans la cuisine et devant la caméra avec des images inédites de Pépin à la maison et des clips préférés de sa série précédente. La série de 26 épisodes devrait être diffusée sur les stations PBS à l'automne 2015. Un livre de recettes d'accompagnement sera publié par Houghton Mifflin Harcourt en octobre 2015. KQED produira un site Web adapté aux mobiles (kqed.org/pepinheartandsoul) pour la série. qui présentera des recettes, des clips et des épisodes complets.

La liste de production comprend un engagement PBS spécial commémorant le 80e anniversaire de Pépin&rsquos qui sera produit devant un public en direct au restaurant Farallon. Ce programme comprendra un festin de célébration préparé pour Pépin par les chefs invités Lidia Bastianich, Rick Bayless et Ming Tsai et sera présenté en première en décembre 2015.

Chaque épisode de Coeur & Âme présentera des recettes créatives qui combinent l'histoire culinaire de Pépin&rsquos et ses expériences de voyage avec ses compétences pédagogiques expertes. Les téléspectateurs verront des plats simples pour le novice et des créations plus complexes pour le cuisinier chevronné ainsi que des conseils frugaux. À l'occasion, famille et amis sont invités à cuisiner aux côtés de Péacutepin ou à le rejoindre en salle à manger. Coeur & Âme souligne également sa passion pour l'utilisation des meilleures provisions pour les repas, que ce soit en s'occupant de son jardin, en fouillant dans les bois derrière sa maison ou sur la plage voisine. Les téléspectateurs entendront Pépin se remémorer ces moments ainsi que ses amitiés avec Julia Child et d'autres chefs, et aussi rappeler les petits &lsquoproblèmes&rsquo survenus lors des enregistrements en studio.

&ldquoL'opportunité de réfléchir sur mon temps dans la cuisine et devant la caméra est une expérience tellement gratifiante pour moi,&rdquo a déclaré Pépin, &ldquoJe suis capable de partager de nouvelles recettes avec les téléspectateurs tout en partageant des moments spéciaux de ma vie &mdash et j'arrive à que ma famille et mes amis se joignent à moi pour cette merveilleuse expérience. Je me sens chanceux d'avoir cette opportunité et de collaborer avec mon partenaire de production de longue date, KQED, sur Coeur & Âme.&rdquo

&ldquoNous sommes ravis de produire la série télévisée finale de Jacques&rdquo, déclare Michael Isip, directeur du contenu et producteur exécutif de la série de KQED, &ldquoKQED est la maison de télévision de Jacques&rsquo depuis un quart de siècle et nous sommes honorés d'avoir produit 14 séries avec lui, fournissant une plate-forme nationale pour Jacques enseigner l'art de la cuisine. Heart & Soul est l'aboutissement parfait de notre travail parce que la carrière de Jacques a consisté à partager son amour de la nourriture et de la famille.&rdquo

Coeur & Âme mettra en lumière Pépin&rsquos 60 ans dans la cuisine qui incluent son apprentissage à 13 ans, cuisinant dans certains des établissements les plus vénérés de Paris tels que Meurice et Plaza Athènes et cuisinant pour le président français Charles DeGaulle. Il touchera également à une période clé de la vie de Pépin&rsquos lorsqu'il traversa l'Atlantique et entra dans les cuisines de New York au Pavillon, et ses 10 ans en tant que directeur de recherche chez Howard Johnson&rsquos.

Jacques Péacutepin est l'hôte de Jacques Pépin Heart & Soul. Tina Salter est la productrice de la série, Paul Swenson est le réalisateur et Michael Isip est le producteur exécutif et directeur du contenu. Jacques Péacutepin : Coeur & Âme est produit par KQED et distribué par American Public Television (APT).

Coeur & Âme est rendu possible grâce au généreux soutien de KitchenAid, OXO, Vine Connections (La Posta Wines, Crios by Susana Balbo Wines, Vina Casa Silva), Bertolli Olive Oil et Riedel Crystal.

À PROPOS DE LA TÉLÉVISION PUBLIQUE KQED
KQED Public Television, la filiale de PBS qui dessert la Californie du Nord, est l'une des chaînes de télévision publiques les plus populaires du pays. Il apporte les valeurs des médias publics dans les foyers de la région de la baie avec une programmation primée aux Emmy Awards et qui inspire, informe et divertit, y compris Downton Abbey et Sherlock de CHEF-D'UVRE, American Experience, American Masters, Great Performances, POV, Independent Lens, NOVA et La nature. KQED produit des séries locales comme Vérifiez, s'il vous plaît! Bay Area, KQED NEWSROOM, Opéra de San Francisco, Vraiment CA et Créateurs d'images, ainsi que des programmes populaires diffusés à l'échelle nationale tels que Film School Shorts, Essential Pépin et QUÊTE. KQED distribue également des programmes aux stations de médias publics à travers le pays, y compris Roadtrip Nation et École de cuisine Joanne Weir&rsquos. Pour plus d'informations, veuillez visiter kqed.org/tv.

À PROPOS DE JACQUES PÉPIN
Jacques Péacutepin est reconnu comme chef et comme animateur d'émissions culinaires acclamées et populaires à la télévision publique. Il est un instructeur respecté, un auteur prolifique, ayant écrit plus de 25 livres, et un artiste doué. Un ancien chroniqueur de Le New York Times et rédacteur en chef Nourriture et vin magazine, il est doyen des programmes spéciaux à l'International Culinary Center de New York et a enseigné à l'Université de Boston pendant plus de 25 ans. Il est le lauréat de nombreux prix de la James Beard Foundation et de l'International Association of Culinary Professionals (IACP) pour sa série télévisée et pour ses livres. Il a obtenu une place dans le Cookbook Hall of Fame de la Beard Foundation en 1996 et a reçu son Lifetime Achievement Award en 2005. Pépin détient la plus haute distinction décernée par le gouvernement français, le titre de CHEVALIER DE L&rsquoORDRE NATIONAL DE LA LEGION D&rsquoHONNEUR. Il a également partagé la vedette avec Julia Child dans une série PBS qui apparaît toujours sur les chaînes de télévision publiques. Les séries, Julia et Jacques cuisinent à la maison, a reçu un Daytime Emmy Award 2001 de l'Académie nationale des arts et des sciences de la télévision. Pépin vit dans le Connecticut avec sa femme Gloria et deux caniches, Paco et Gaston.


La dinde

Cette dinde rôtie à la sauge est farcie d'une vinaigrette enrichie de bacon débordant de riz sauvage, de noisettes et d'huîtres. Obtenez la recette de Dinde rôtie à la sauge avec vinaigrette aux huîtres » Todd Coleman

Confit de Dinde


Bon appétit avec Jacques Pépin

Pépin est passé maître dans son métier. (Photos avec l'aimable autorisation de PBS)

Jacques Pépin. Un nom qui sort de la langue avec les souvenirs de regarder le célèbre chef français à la télévision depuis votre propre cuisine. Le maître culinaire par excellence classique est connu depuis des décennies comme l'un des premiers chefs célèbres de la télévision. Même maintenant, il trouve chaque jour de nouvelles façons de s'inspirer de la nourriture.

"Créer de nouveaux plats, c'est une chose difficile à faire", a déclaré Pépin, né en 1935 à Bourg-en-Bresse, en France. « Je vais au marché tous les jours et je trouve l'inspiration en mangeant avec des amis et en lisant. Je donne toujours l'exemple, vous pouvez avoir un poulet, mais vous pourriez faire 20 000 recettes avec du poulet, qu'il soit frit du sud, français ou chinois.

Bien que la cuisine soit dans son sang (ses parents possédaient le restaurant Le Pélican), l'expérience de Pépin avec la nourriture a commencé à l'âge de 6 ans, alors qu'il aidait sa mère dans la cuisine. Il quitte l'école à 13 ans et travaille comme apprenti avant de s'installer à Paris à 17 ans pour suivre une formation de chef.

« En tant qu'apprenti, vous avez beaucoup nettoyé et coupé des légumes. Nous n'avions pas le droit d'aller aux fourneaux pendant un an, alors vous cueillez la volaille, nettoyez le poisson et préparez les légumes et à l'époque je l'avais déjà fait avec ma mère », a déclaré Pépin. « Quand je cuisine, j'aime suivre les saisons et je vois toujours ce que le marché a.

Le célèbre duo culinaire de Julia Child et Jacques Pépin.

En 1959, Pépin s'installe aux États-Unis. Un an plus tard, il a rencontré Julia Child, une collègue chef qui allait non seulement influencer sa carrière professionnelle, mais aussi devenir une véritable amie de longue date.

"J'ai rencontré Julia à New York par l'intermédiaire d'un ami", a déclaré Pépin à propos de son défunt ami bien-aimé. « Nous parlions principalement français parce qu'elle venait de rentrer de France.

Le partenariat culinaire de Pépin et Child s'est avéré être l'un des accords les plus réussis de l'époque. En 1999, ils ont joué dans la série Julia et Jacques cuisinent à la maison sur PBS, qui a ensuite remporté un Emmy.

« Julia m'a éclairé à la télévision. Nous nous sommes amusés », a-t-il déclaré. « Les gens veulent vous enseigner et il y a beaucoup d’émissions qui n’ont pas cela en priorité. Je vois des chefs cuisiner et j'ai l'impression de ne rien savoir en cuisine. Je ne pense pas que la nourriture ait jamais été aussi excitante qu'elle l'est maintenant.

Sur PBS, Pépin fait l'objet du spécial film American Masters – Jacques Pépin : L'Art de l'Artisanat. Le chef de renommée internationale a déclaré que cet honneur "lui avait époustouflé" et qu'être "en compagnie d'Einstein et Hemingway est fou".

"Ils n'ont pas fait beaucoup de choses sur la nourriture donc c'est très excitant", a déclaré Pépin, qui a réalisé 13 séries pour la station. "Cet honneur va en haut de la liste, mais le mois prochain, j'obtiendrai un doctorat de l'Université Columbia", a-t-il ajouté, après avoir reçu un BA et une MA de la prestigieuse université.

Lorsqu'on lui a demandé ce qu'il pensait du statut de célébrité des chefs, Pépin a déclaré que c'était fantastique à voir, car les chefs étaient autrefois au bas de l'échelle.

"Toute bonne mère voudrait que son enfant épouse un médecin, pas un cuisinier", a-t-il déclaré. "C'est formidable, et nous apprécions le vol."

Parmi ses plats préférés, Pépin est un amateur de soupes, de ragoûts et de foie gras, mais a déclaré qu'en vieillissant, ses goûts ont changé, reflétant une cuisine plus simple.

"Quand vous êtes un jeune chef, vous avez tendance à ajouter plus au plat et quand vous arrivez à un âge comme moi, vous enlevez plus et embellissez moins", a-t-il déclaré. « Une recette est comme une partition : vous la donnez à cinq personnes différentes pour qu'elles l'interprètent et vous entendez cinq chansons différentes. »

Pépin travaille actuellement sur un livre de cuisine avec sa petite-fille, Shorey, ainsi qu'une émission comprenant des recettes du livre. Il écrit actuellement une chronique alimentaire pour Nourriture et vin magazine et a écrit plus de deux douzaines de livres de cuisine. Le chef continue d'animer son émission sur PBS et ne cessera de partager son amour de la nourriture et sa passion pour son métier, de sa cuisine à la vôtre.

Jacques Pépin sera à l'affiche du Gold Coast Arts Center pour un événement qui comprendra une dégustation de ses recettes, une projection en avant-première du prochain film de PBS, American Masters – Jacques Pépin : L'Art de l'Artisanat et une question-réponse avec le chef Pépin lui-même, sur Jeudi 4 mai. Le Gold Coast Arts Centre est situé au 113 Middle Neck Rd., à Great Neck.


Les Peintures de Jacques Pépin

Jacques Pépin est célèbre pour ses talents de cuisinier, mais il s'avère qu'il est tout aussi à l'aise dans l'atelier d'artiste. Une rétrospective de ses peintures et dessins - qu'il produit depuis la fin des années 1960 - s'ouvre demain à la Art Essex Gallery d'Essex, Connecticut.

Le propriétaire d'Art Essex, George Billis, a déclaré au New Haven Register que les œuvres les plus récentes de Pépin étaient des collages, et a laissé tomber cette anecdote étonnante :

"Alors que nous sélectionnions les pièces à encadrer pour le spectacle, Jacques, avec son fidèle chien Paco à ses côtés, s'est tourné vers moi et m'a dit : 'Pensez-vous vraiment que les gens aimeront mes œuvres ?' J'ai répondu : 'Vos œuvres est une extension de votre magie culinaire créative - oui, les gens vont adorer vos œuvres d'art !"

Nous n'aurions pas pu mieux le dire nous-mêmes. Voici un petit échantillon du travail de Pépin dans l'exposition, qui restera jusqu'au 18 novembre :


Quiche au jambon et aux poireaux

Saviez-vous que la cuisine française n'a pas à être intimidante ? Il suffit de demander à Claudine Pépin, la fille du chef adoré Jacques Pépin’s. Ce dynamique duo père-fille vient de sortir un livre de cuisine intitulé Enfants Cuisiner Français qui propose des plats classiques simples que les parents peuvent préparer avec leurs enfants. Lisez ci-dessous une recette facile de quiche au jambon et aux poireaux de ce nouveau livre qui contient même des illustrations de Jacques Pépin lui-même.

Ingrédients:
1 poireau, lavé et haché (environ . tasses [134 g] cru)
4 cuillères à soupe (28 g) de beurre non salé
4 onces (115 g) de jambon de charcuterie de qualité supérieure, coupé en dés (environ 1 tasse)
4 onces (115 g) de fromage suisse, râpé finement (environ 1 tasse)
3 oeufs
2 jaunes d'oeufs
1 1/4 (295 ml) tasses de crème épaisse
1/4 cuillère à café de sel casher
1/4 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu
1 feuille (10 x 10 pouces [25 x 25 cm]) de pâte feuilletée non sucrée (comme Pepperidge Farm)

Méthode:
1. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).

2. Coupez le poireau en deux dans le sens de la longueur et lavez-le soigneusement entre chacune des feuilles. Coupez la partie supérieure du poireau qui est vert foncé et coriace. (Les feuilles vert clair sont parfaitement tendres et délicieuses). Coupez le bas, y compris les racines et environ 6 mm de la tige blanche. Hacher moyen à fin, environ 1 cm.

3. Faire revenir les poireaux avec du beurre et une pincée de sel à feu moyen-doux, jusqu'à ce qu'ils soient tendres, de 6 à 8 minutes. Vous devrez peut-être ajouter un peu d'eau pour éviter le brunissement. Réserver au frais.

4. Coupez le jambon en dés et râpez le fromage.

5. Battre ensemble les 3 œufs et les 2 jaunes d'œufs. Une fois qu'ils sont bien battus, ajoutez la crème, le sel et le poivre. Incorporer le fromage râpé et les poireaux cuits. Beurrer le moule à tarte en verre avec 1 à 2 cuillères à café de beurre.

6. Rouler la pâte feuilletée de 10 x 10 pouces (25 x 25 cm) à 12 x 12 pouces (30 x 30 cm), environ 1/8 de pouce (3 mm) d'épaisseur. Presser délicatement la pâte feuilletée roulée dans le moule à tarte beurré.

7. Utilisez un couteau d'office pour couper les coins/bords suspendus. Appuyez les morceaux de ferraille sur la pâte dans le moule pour combler les lacunes. Piquer le fond de la pâte uniformément avec une fourchette à 8 à 10 endroits.

8. Remplissez le fond de tarte avec le mélange d'œufs, de crème, de fromage et de poireaux, puis répartissez uniformément le jambon. Remuez doucement pour une répartition uniforme.

9. Placer la quiche sur une plaque et dans le four préchauffé. Cuire au four pendant 20 minutes à 350 °F (180 °C), puis baisser le feu à 300 °F (150 °C) et cuire au four pendant 1 heure, jusqu'à ce que le dessus soit légèrement doré, gonflé au milieu et qu'un testeur de gâteau vienne dehors propre. La croûte doit être bien dorée sur le fond.

10. Laisser refroidir 10 minutes avant de couper.

Vos enfants aiment la quiche ? Laissez-nous un commentaire ci-dessous.

Cette recette nous vient du nouveau livre KIDS COOK FRENCH [Quarry Books, février 2015, 21,99 $ US / 23,99 $ CAN] de la fille de Jacques Pépin, Claudine Pépin. Ce livre est un livre de cuisine amusant et interactif pour les parents et les enfants qui les initie à l'art et à la joie de cuisiner. S'inspirant de la toute première page, les parents aideront bientôt les enfants à apprendre à préparer leurs propres repas tout en apprenant de meilleures habitudes alimentaires et en embrassant l'importance de la culture française. Achetez le livre sur Amazon.com.


Rencontre avec Jacques Pépin

Par Veronica Meewes,

Il s'avère que Jacques Pépin est peut-être plus texan que la plupart d'entre nous. Après tout, le chef emblématique a été nommé Texan honoraire par trois représentants gouvernementaux différents au fil des ans. "J'ai travaillé sur mon accent texan", dit-il avec un sourire, son inflexion toujours aussi française.

Pépin a visité Austin cette semaine, pour la première fois depuis la conférence de l'IACP qui s'est tenue ici en 2011, pour parler au Centre Long avec sa fille Claudine, puis a apprécié un dîner en son honneur à La laverie. Les deux événements payants ont profité à l'Austin Food & Wine Alliance, une organisation à but non lucratif dédiée au soutien de la communauté culinaire d'Austin par le biais de subventions et de programmes éducatifs.

"Nous sommes ravis d'avoir aidé à amener le légendaire chef Pépin à Austin pour découvrir la scène culinaire incroyable de notre ville", a déclaré Mariam Parker, directrice exécutive de l'AWFA. « Les apparitions du chef Pépin financeront deux à trois subventions culinaires qui serviront directement à soutenir l'innovation et les projets culinaires pour notre communauté. »

Avant son spectacle, Pépin a signé des livres et pris des photos avec un groupe de fans ravis dont les âges s'étendaient sur plusieurs générations. Chacun avait été touché par l'œuvre de sa vie d'une manière différente. "Ma mère a la maladie d'Alzheimer et vit avec moi", a déclaré Stephanie McClenny de Confituras, une entreprise locale de conserves artisanales. « Nous regardons vos émissions tous les soirs et préparons vos recettes ensemble, alors je voulais vous remercier. »

"Non, merci", a déclaré Pépin qui a ensuite partagé ses réflexions sur l'importance des souvenirs alimentaires avec un public bondé au Centre Long. La conférence a été inspirée par un article qu'il a écrit pour la célébration de son 80e anniversaire cet hiver, et un essai ultérieur dans Le New York Times.

"Il y a quelque chose d'évanescent, de temporaire et de fragile dans la nourriture", a-t-il commencé. "Vous le faites, ça va, et ce qui reste, ce sont des souvenirs."

Ayant grandi entouré de douze femmes qui ont ouvert douze restaurants différents, Pépin a été le premier homme de sa famille à entrer dans l'industrie. Sa mère, ses tantes et ses cousins ​​ont contribué à créer une vie de souvenirs culinaires et il en a évoqué certains cet après-midi-là : cueillir des pommes de terre rattes fraîchement sorties du jardin avec sa mère, chasser les truffes avec son père, savourer la délicieuse simplicité du pain croustillant et beurre salé crémeux.

Il y a cinquante ans, lorsque Pépin épousa sa femme Gloria, une new-yorkaise d'origine cubano-portoricaine, il commença une tradition d'écrire et d'illustrer des menus pour chaque repas qu'ils partageaient, que ce soit juste à deux ou toute une famille -ensemble. Tous les invités présents signent le menu, qui est ensuite ajouté à la collection de 10 livres de profondeur. (Et certains de ces menus sont maintenant disponibles sous forme d'impressions et peuvent être trouvés sur un site Web dédié à son œuvre.)

Quand Pépin publie La Technique en 1976, il a été l'un des premiers chefs à présenter les techniques culinaires françaises classiques au public américain - et les a rendues encore plus accessibles aux cuisiniers à domicile à travers un certain nombre de séries PBS au fil des ans. Après tout, il se souvient d'une époque où ces méthodes et ces plats n'étaient guère de haute volée.

« Avant la nouvelle cuisine des années 70, je n'avais jamais vu quelque chose dans l'assiette d'un restaurant », se souvient Pépin. « Même à la maison, ma mère a mis le plat sur la table et nous nous sommes servis. Maintenant, personne ne penserait jamais à ne pas tout servir dans une assiette.

Il est donc logique que ce maître cuisinier – et amateur de plats cuisinés à la maison – ait adopté l'atmosphère décontractée de la gastronomie dans des villes comme Austin.

« La cuisine est plus qu'une fonction physiologique, dit Pépin. "Cela a à voir avec qui vous êtes, le souvenir que cela apporte, le partage de la nourriture, donc de manière décontractée, c'est mieux."

La salle à manger aérée et moderne de La laverie, vient d'être nommée l'une des Nourriture et vinLes Meilleurs Nouveaux Restaurants de 2016, était le cadre parfait pour le souper-bénéfice après le spectacle de Pépin. Le chef René Ortiz et son équipe ont préparé un menu de quatre plats qui a fait un clin d'œil aux classiques français (poulet galantine à la truffe noire, sauce aligot et foie gras) tout en conservant la fraîcheur d'inspiration californienne pour laquelle ils sont connus (crudo de bar rayé avec salsa verde, raisins rouges, concombre et fenouil). La chef pâtissière Laura Sawicki a terminé le repas avec des petits fours et un dessert approprié des îles flottantes, composé de pêches, de feuilles de pêcher et de fromage bleu.

« L'expérience de collaborer avec une telle icône mondiale était vraiment incroyable », a déclaré Ortiz. «Nous étions tous tellement excités d'avoir le chef Pépin au restaurant qu'il y avait tellement de camaraderie dans la cuisine. La réaction de Jacques vis-à-vis de la nourriture, selon ses propres termes, a été « magnifique » ! »

Après une trop brève visite à Austin, Pépin est rentré chez lui dans le Connecticut, où il travaille sur son dernier projet : une prochaine série avec sa petite-fille de 12 ans, Shorey, qui combinera nourriture, famille et cours sur étiquette.

Même après 67 ans dans le monde de l'alimentation, Pépin ne semble pas avoir de mal à trouver l'inspiration et l'énergie pour se plonger dans un projet après l'autre. Il l'explique avec un haussement d'épaules et ce raisonnement simple : "Eh bien, j'ai faim tout le temps !"

Inscrivez-vous au la chronique Newsletter cuisine

Si vous souhaitez soumettre une recette, envoyez-la à [email protected]

Note aux lecteurs : Audacieux et non censuré, La Chronique d'Austin est la source d'information indépendante d'Austin depuis près de 40 ans, exprimant les préoccupations politiques et environnementales de la communauté et soutenant sa scène culturelle active. Plus que jamais, nous avons besoin de votre soutien pour continuer à fournir à Austin une presse indépendante et libre. Si les vraies nouvelles sont importantes pour vous, veuillez envisager de faire un don de 5 $, 10 $ ou tout ce que vous pouvez vous permettre, pour aider à garder notre journalisme sur les stands.


Guide des Arts : Expositions à travers le monde

HTEL EMIRATES PALACE -- Au 30 avril : " Les Arts de l'Islam : Trésors de la Collection Nasser D. Khalili." Poursuivant l'objectif d'Abou Dhabi de devenir un « centre culturel mondial », l'exposition rassemble des œuvres d'art de la section islamique de la célèbre collection, souvent exposées en Occident, mais présentées pour la première fois au Moyen-Orient. L'exposition de 500 objets, sélectionnés parmi les 20 000 de la collection, présente à la fois les arts profanes et religieux de l'Islam - couvrant la calligraphie, la peinture miniature, les tapis et les textiles ainsi que des objets liés à l'équitation et à la fauconnerie - et documente l'interaction entre les mondes islamique et européen. A noter, le premier enregistrement visuel de La Mecque, une aquarelle datant de 1834. -- www.khalili.org

AUSTRALIE / MELBOURNE

GALERIE NATIONALE DE VICTORIA -- Au 24 février : "La Grande-Bretagne moderne 1900-1960 : Chefs-d'œuvre des collections australiennes et néo-zélandaises." Puisant dans des collections publiques des deux pays, l'exposition rassemble, chronologiquement, plus de 250 œuvres d'art - peintures, sculptures et œuvres sur papier - de 93 artistes britanniques bien connus (Sickert, Bacon, Freud, Moore) ou moins- connus (Percy Wyndham Lewis, Edward Burra et Laura Knight). -- www.ngv.vic.gov.au

GALERIE D'ART DE LA NOUVELLE-GALLES DU SUD -- Jusqu'au 3 février : "Sidney Nolan : Une nouvelle rétrospective." Le peintre australien largement voyagé&# x27s (1917-92) la production prolifique est estimée à plusieurs milliers de peintures. Plus de 100 sont affichés ici par ordre chronologique. Ils comprennent les paysages australiens, la série Ned Kelly représentant le bushranger et meurtrier du XIXe siècle dans une version surréaliste de sa célèbre armure, les peintures africaines et européennes (Nolan est mort en Grande-Bretagne) et les paysages et abstractions chinois tardifs. La diversité des styles et des thèmes de Nolan reflète son exploration du connu et de l'inconnu, et leur interprétation à travers des peintures imaginatives, théâtrales, réalistes ou abstraites. Les œuvres se rendront à Melbourne et à Brisbane. -- www.artgallery.nsw.gov.au

AUTRICHE / VIENNE

ALBERTINE -- Au 6 avril : "Monet bis Picasso : Die Sammlung Batliner." Il n'y a pas de concept sous-jacent ici, juste une fierté de conservateur de présenter, dans un affichage chronologique bien documenté, des œuvres de certains des artistes les plus connus du début du 20e siècle. La collection privée Batliner a commencé avec l'art moderne classique et s'est élargie pour inclure l'art contemporain. Ses 500 œuvres ont été transférées à l'Albertina en prêt permanent et environ la moitié sont exposées : Monet, Degas, Cézanne, Matisse et Picasso lancent l'exposition qui progresse vers les surréalistes et l'avant-garde russe et se termine avec Karel Appel, Rothko et Barnet Newman. -- www.albertina.at

BA-CA KUNSTFORUM -- Jusqu'au 3 février : "Der Kuss der Sphinx : Symbolisme en Belgique." S'écartant du réalisme et de l'impressionnisme qui ont prévalu dans les deux dernières décennies du XIXe siècle, les peintres symbolistes laissent leur imaginaire se nourrir de la réalité, des rêves et du doute. Né en France et étroitement lié à la littérature, le mouvement a prospéré en Belgique. Se concentrant sur Fernand Khnopff (1858-1921), l'exposition rassemble 100 peintures, dessins et sculptures et offre un aperçu du monde des peintres&# x27 de l'esthétisme et du mysticisme. -- www.ba-ca-kunstforum.at

KUNSTHALLE WIEN -- Jusqu'au 3 février : "True Romance : Allegorien der Liebe von der Renaissance bis Heute." Tentant de documenter l'interprétation du phénomène de l'amour dans les arts, l'exposition rassemble des peintures de la Renaissance (lorsque les interprétations de l'amour se référaient souvent aux mythes anciens) à l'art d'aujourd'hui lorsque l'amour est exprimé - à la perplexité du spectateur -- par une installation d'ampoule (Tim Noble), des graffitis (Cy Twombly) ou une formation de déversement de bonbons enveloppés d'argent (Felix Gonzales-Torres). L'exposition se rendra à Munich et à Kiel, en Allemagne.www.kunsthallewien.at

-- Au 17 février : "¡Viva la Muerte ! Kunst und Tod dans Lateinamerika." "Notre culte des morts est un culte de la vie", a déclaré l'auteur mexicain et lauréat du prix Nobel Octavio Paz, plaidant pour que les Latino-Américains apprécient une familiarité particulière avec la mort. Le spectacle est, peut-être quelque peu dissuasif, présenté comme « un théâtre de cruauté déployant les différentes facettes de la violence de manière esthétiquement condensée ». sensationnel au documentaire. -- www.kunsthallewien.at

MUSÉE MODERNE KUNST, MUMOK -- Jusqu'au 10 février : "Chine : Face à la réalité" En coopération avec le Musée national de Chine à Pékin, le musée présente plus de 200 œuvres d'art chinoises qui documentent la relation entre l'art et la réalité sociale. L'opposition de l'individuel et du collectif semble être le thème récurrent dans les œuvres des "réalistes cyniques", Fang Lijun, Yue Minjung, Zhang Ziaogang et Liu Xiadong (dont les œuvres atteignent des prix record dans les ventes d'art chinois) qui ont commencé à travailler à la fin de les années 1970. La génération qui a suivi utilise la photographie numérique, la vidéo, le cinéma et l'animation informatique pour exprimer son souci d'identité dans une société oscillant entre tradition et innovation déterminée. -- www.mumok.at

BELGIQUE / BRUXELLES

BASILIQUE DE KOEKELBERG -- Au 15 mars : "Leonardo da Vinci : Le Génie Européen." L'exposition ambitieuse se concentre sur Léonard (1452-1515) en tant qu'incarnation de l'homme de la Renaissance européenne : artiste, ingénieur inventif et humaniste, comme en témoignent quelques peintures, codex et répliques de ses machines. A noter, un portrait de Marie-Madeleine peint sur bois qui n'a été attribué que récemment à l'artiste. -- www.expo-davinci.eu

MUSÉE DU CINQUANTÉNAIRE -- Au 27 avril : "De Gilgamesh à Zénobie: Arts Anciens du Proche-Orient et de l'Iran." Une sélection d'œuvres d'art de la vaste collection d'art du musée du Moyen-Orient et d'Iran, une région en ébullition depuis des décennies. Le Louvre a prêté une dizaine d'œuvres supplémentaires. Ils documentent les contributions souvent oubliées des cultures du Moyen-Orient à la civilisation humaine dans divers domaines : écriture, comptage, économie et règles esthétiques. Bronzes du Luristan, sceaux-cylindres, sculptures sumériennes, tablettes cunéiformes, armes et autres objets en argent sont au programme. -- www.mrah.be

MUSEES ROYAUX DES BEAUX-ARTS -- Jusqu'au 27 janvier : "Rubens : Lɺtelier du Génie." Les 60 œuvres prêtées par le Louvre, le Prado et le Met, entre autres, complètent le fonds du musée des œuvres de Rubens, peintes seules ou en collaboration avec Brueghel l'Ancien et Cornelis de Vos. Ils couvrent le peintre flamand&# x27s (1577-1640) période la plus créative après 1614 dans son grand atelier à Anvers. -- www.muse-des-arts-des-arts.be -- Jusqu'au 30 mars : "Alechinsky de A à Y." b Avec la collaboration de l'artiste Cobra (né en 1927), le musée a rassemblé une sélection de ses peintures, dessins, gravures et illustrations de livres qui documentent sa méthode de développement images par transformation et mutation, et la diversité de sa technique : peinture, dessins et "infeuilletables" (livres en pierre ou en porcelaine). Au milieu des années 1960, Alechinsky adopte ce qui est devenu sa marque de fabrique : un sujet central entouré de prédelles. -- www.fine-arts-museum.be i

PALAIS DES BEAUX-ARTS, BOZAR -- Jusqu'au 3 février : "Autour du Globe : Le Portugal dans le Monde aux XVIe et XVIIe Siècles." Le prince Henri le Navigateur n'a peut-être pas navigué plus loin que Ceuta, mais il a lancé des marins sur des routes de voyage vers l'Afrique au milieu des années 1400, la première pointe dans la construction de l'empire commercial portugais. Se concentrant sur les deux siècles qui ont suivi la découverte de l'Amérique, l'exposition rassemble d'abord des cartes, des instruments de navigation et des manuscrits qui attestent de la connaissance portugaise de la géographie et de la navigation, ainsi que des peintures, sculptures, manuscrits et autres objets créés dans les ports où les Portugais ancrés en Afrique, au Brésil et en Asie.-- www.bozar.be

BRETAGNE / LONDRES

CENTRE BARBICANE -- Jusqu'au 27 janvier : "Séduire : Art et sexe de l'Antiquité à nos jours." Tentant de définir la fine frontière entre l'art et la pornographie, l'exposition explore la représentation du sexe dans l'art, à partir de marbres romains, de shunga japonaises ou d'estampes érotiques, de peintures baroques, de photographies des XIXe et XXe siècles et de l'art contemporain. Des œuvres de 70 artistes, tels que Carracci, Fragonard, Utamaro, Klimt, Schiele, Bellmer, Bacon et Marlene Dumas, pour n'en citer que quelques-uns, sont exposées. Les téléspectateurs seront divertis par la feuille de vigne en bronze placée sur Michelangelo&# x27s David avant la visite de la reine Victoria&# x27s. Le spectacle n'est pas ouvert aux moins de 18 ans. -- www. barbican.org.uk

MUSÉE ANGLAIS -- Au 6 avril : "Le Premier Empereur : Armée de Terre Cuite de Chine" Se concentrant sur l'une des principales découvertes archéologiques du 20e siècle, l'exposition rassemble 12 des célèbres guerriers en terre cuite de Xi&# x27an, Chine, ainsi que des figures d'acrobates, de musiciens et de bureaucrates qui ont été fouillés depuis 1998. Ils ont été enterrés aux côtés du premier empereur de Chine, Qin Shihuangdi, qui a unifié le pays en 221 av. (Le tumulus funéraire de l'empereur lui-même est toujours scellé et à explorer). Le spectacle examine la vie et les réalisations de l'empereur, ainsi que sa quête de la vie éternelle. Les expositions se rendront à Atlanta en novembre.-- www.thebritishmuseum.ac.uk

INSTITUT D'ART COURTAULD -- Au 9 mars : "Les ivoires médiévaux de la collection Thomson." Le Musée des beaux-arts de l'Ontario, à Toronto, est en reconstruction sous l'égide de l'architecte américain Frank Gehry. Il abritera l'intégralité de la collection d'ivoires médiévaux parmi lesquels 45 pièces ont été sélectionnées pour l'exposition. On y retrouve des statuettes, des diptyques dépliants, des coffrets et divers instruments, tant religieux que profanes, qui témoignent de l'habileté des sculpteurs sur ivoire, matière dure et résistante. (La vente d'ivoire est protégée par une législation stricte mais pas interdite, contrairement aux idées reçues). -- www.courtauld.ac.uk

ACADÉMIE ROYALE DES ARTS -- Jusqu'au 27 janvier : "Une passion américaine pour l'art britannique : l'héritage de Paul Mellon." Paul Mellon, descendant d'une puissante famille de banquiers américains, était un collectionneur éclairé d'art britannique. Il a fait don de sa collection à l'Université de Yale et a financé le bâtiment qui l'abriterait. Prêtés par le Yale Center of British Art, les 150 peintures, dessins, gravures et livres vont des premiers Americana aux peintures des artistes britanniques les plus célèbres (Reynolds, Gainsborough, Stubbs, Constable, Turner et Blake). L'exposition comprend également une sélection d'aquarelles, un médium très apprécié des artistes britanniques du XIXe siècle (Bonington, Paul Sandby, Turner). -- www.royalacademy.org.uk

TATE BRETAGNE -- Jusqu'au 3 février : "Hockney sur les aquarelles Turner." Les peintures à l'huile de Turner (1775-1851) attirent généralement les foules ici cette fois, les aquarelles ont été mises à l'honneur, avec l'aide de David Hockney (né en 1937), qui a sélectionné quelques études de couleurs et commente. Environ 150 œuvres documentent l'utilisation du médium par l'artiste pour représenter des paysages, des marines et de l'architecture. -- www.tate.org.uk/britain

-- Jusqu'au 10 février : "Allen Jones." Comme d'autres artistes pop de sa génération, Jones s'est inspiré de la culture populaire pour son imagerie. Il est surtout connu pour ses représentations controversées de figures féminines basées sur le style des magazines fétichistes des années 1940 et 1950. Il y a aussi un côté technique important à son travail, dont une grande partie s'oppose à la doctrine formaliste de la peinture abstraite. Son travail est devenu de plus en plus complexe en termes d'espace qu'il crée et, depuis les années 1980, les peintures de fêtes, d'interprètes et de théâtre suggèrent même une narration. Cela est particulièrement clair dans ses dernières œuvres en plusieurs parties. -- www.tate.org.uk/britain

-- Au 18 avril : "De Russie : Peintures de maîtres français et russes, 1870-1925, de Moscou et de Saint-Pétersbourg." L'exposition propose environ 120 peintures françaises et russes prêtées par le musée Pouchkine et la galerie Tretiakov à Moscou, ainsi que par les musées de l'Ermitage et russe à Saint-Pétersbourg. La qualité des peintures témoigne des goûts de collectionneurs et de mécènes audacieux tels que Pavel Tretiakov, Sergei Shchukin et Ivan Morosov. L'exposition est organisée en quatre sections : des œuvres de réalistes russes (Repin, Levitan) juxtaposées à des peintres français contemporains de l'école de Barbizon (Millet, Daubigny) Des peintures impressionnistes et postimpressionnistes un focus sur Diaghilev, qui a promu l'échange d'art entre la France et Russie (Benois, Bakst) et, ouvrages consacrés à l'évolution rapide des styles en France et en Russie dans les premières décennies du XXe siècle. -- www.tate.org.uk/britain

TATE MODERN -- Jusqu'au 1er mars "Peinture Populaire De Kinshasa." L'art africain contemporain est une tendance curatoriale. "Africa Remix", une vaste exposition d'œuvres africaines, a voyagé à travers l'Europe et au Japon il y a quelques années. Le Guggenheim Bilbao a présenté cet hiver les œuvres de 25 artistes africains.En revanche, il s'agit d'une très petite exposition de huit tableaux, de la collection Tate, de cinq peintres congolais, collectivement connus sous le nom de " l'École de la peinture populaire ", qui vivent et travaillent à Kinshasa. Les œuvres de Chéri Samba, Chéri Chérin, Bodo, Moke et Cheik Ledy (tous nés dans les années 50 et 2760) reflètent l'intérêt des artistes pour les situations politiques et sociales de leurs communautés locales. -- www.tate.org/Modern

CHINE / PÉKIN

MUSÉE D'ART MONDIAL DE PÉKIN -- A fin 2008 : "Les grandes civilisations" La collaboration internationale entre des institutions européennes et américaines, telles que le Metropolitan Museum, le Philadelphia Museum, le University of Pennsylvania Museum of Archaeology et le Turin Museum, entre autres, a abouti à l'envoi de 300 œuvres d'art à Pékin. L'exposition, censée familiariser le public chinois avec l'art mondial, documente les principales civilisations antiques de la Mésopotamie, de l'Inde, de l'Égypte, de la Grèce et de Rome et la civilisation maya du Mexique.

MUSÉE DU PALAIS -- Au 10 avril : "Peintures de moines : peintures de quatre moines de la dynastie Qing." Les quatre éminents moines peintres actifs dans les premières décennies de la dynastie Qing (1644-1911), Hongren, Kuncan, Bada Shanren et Shitao, se sont convertis au bouddhisme dans différentes circonstances. Développant leur propre style personnel, ils ont acquis un confort spirituel à travers la peinture et la calligraphie. Les « Quatre moines peintres » (comme on les appelle traditionnellement) ont reçu des éloges à leur époque et ont exercé une grande influence sur leurs contemporains. L'exposition présente 77 œuvres des quatre artistes. -- www.dpm.org.cn

DANEMARK / HUMLEBAEK

MUSÉE LOUISIANE POUR LE KUNST MODERNE -- Jusqu'au 27 janvier : "Lucian Freud." « Je peins ce que je vois, pas ce que vous espérez que je vois », a déclaré Freud (né en 1922). L'exposition de son travail figuratif comprend environ 60 peintures et 20 œuvres sur papier créées au cours des 60 dernières années. Dans les années 1940, l'artiste expérimente d'étranges juxtapositions de personnes et de plantes à partir des années ❐, Freud se met à peindre des portraits et des nus d'après ses amis, sa famille et ses amants. L'angle de vision très personnel ajoute une expression de beauté intérieure aux représentations brutes des modèles. L'exposition se rendra à La Haye. -- www.louisiane.dk

FRANCE / PARIS

CENTRE POMPIDOU -- Au 11 février : "Lɺtelier dɺlberto Giacometti." Une grande exposition monographique qui rassemble 600 œuvres, dont 200 sculptures, 60 peintures, 170 dessins ainsi que des photographies et documents divers. L'exposition est organisée de manière chronologique et thématique pour documenter le processus créatif de Giacometti en tant qu'artiste aux multiples facettes. -- www.centrepompidou.fr

GALERIES NATIONALES DU GRAND PALAIS -- Jusqu'au 28 janvier : "Courbet" Une grande exposition monographique qui rassemble 120 peintures et 30 œuvres sur papier de l'artiste français (1819-77). S'écartant des sujets classiques explorés par d'autres artistes, Courbet s'est inspiré de sa région natale de Franche-Comté, dans l'est de la France. Après s'être mis en scène dans des autoportraits émouvants, il crée des scènes de groupe réalistes mettant en scène des gens ordinaires ("Un enterrement à Ornans, 1849-1850"), des paysages et des marines, qui se juxtaposent à la photographie contemporaine. Il a également exploré le nu féminin : le célèbre "Origine du monde, 1866" un gros plan de sexe de femme, prêté par le musée d'Orsay, est ici mis en regard du tableau d&rsquo André Masson qui le cachait. vue lorsqu'elle était accrochée dans la maison du psychanalyste Jacques Lacan. Trois représentations ternes d'une truite conclure le spectacle : ils ont été peints après l'artiste&# x27s l'emprisonnement et l'exil à la suite de la Commune française. -- www.rmn.fr/gustavecourbet/

MUSÉE DU LOUVRE -- Jusqu'au 28 janvier : "Polidoro da Caravaggio : Dessins du Louvre." On ne sait pas grand-chose - même de Giorgio Vasari - sur Polidoro da Caravaggio (vers 1499-vers 1543) qui a peint à Rome, Naples et Messine et a été formé dans l'atelier de Raphaël. L'exposition propose l'unique œuvre de chevalet d'une collection française, ainsi qu'une série de dessins traduisant une vision fiévreuse et monochromatique du monde. -- www.louvre.fr

MUSÉE MARMOTTAN MONET -- Jusqu'au 3 février : "A lɺpogée de l'Impressionisme : La Collection du Dr G. de Bellio." Une sélection d'œuvres ayant appartenu à Georges de Bellio d'origine roumaine et aujourd'hui conservées dans des collections publiques et privées. Le collectionneur du XIXe siècle s'est lié d'amitié et a soutenu Monet et Pissarro alors qu'ils luttaient pour vendre leurs peintures controversées, il les a également traités avec l'homéopathie. L'exposition présente des œuvres de Monet, Manet, Morisot, Renoir et Sisley, ainsi que des dessins de peintres français du XVIIIe siècle acquis par Bellio lorsqu'il a commencé sa collection. -- www.marmottan.com

PINACOTHÈQUE -- Jusqu'au 2 mars "Chaïm Soutine : Le Fou de Smilovitchi." Soutine (1893-1943) n'est pas facile à appréhender, comme on s'en rend compte après avoir vu le spectacle qui, malheureusement, se déroule dans un lieu claustrophobe dont les murs colorés se heurtent aux peintures. Soutine quitta sa Lituanie natale en 1912 pour étudier à Paris et fit bientôt la connaissance des membres de l'Ecole de Paris, le groupe amorphe d'artistes étrangers (souvent juifs) vivant à Montparnasse. La plupart des peintures - portraits, paysages, natures mortes et quelques carcasses de boucher - sont petites et torturées à la manière expressionniste, et les couleurs, même vives, semblent édulcorées. Modigliani et Van Gogh ont été des sources d'inspiration évidentes. -- www.pinacothèque.com

CHÂTEAU DE VERSAILLES -- Au 9 mars : "Quand Versailles Était Meublé dɺrgent." Avant qu'un mégalomane Louis XIV de France ne fasse fondre l'argent pour financer ses guerres à la fin du XVIIe siècle, les visiteurs du Palais étaient éblouis par les luxueux meubles en argent qui remplissaient la galerie des Glaces et les salons d'apparat. Des meubles similaires sont exposés - tables, sièges, miroirs, lustres et bougeoirs et vases - commandés par d'autres cours européennes au début du XVIIIe siècle. Installées dans une succession de pièces, elles restituent l'ambiance scintillante des salons royaux. -- www.chateauversailles.fr

ALLEMAGNE / BONN

KUNST- UND AUSSTELLUNGSHALLE DER BUNDESREPUBLIK DEUTSCHLAND -- Jusqu'au 27 janvier : "Ägyptens Versunkene Schätze." Les centaines d'artefacts - statues monumentales, bijoux et objets de culte - qui ont été extraits des fonds marins au large des côtes d'Alexandrie, en Égypte, par l'archéologue sous-marin français Franck Goddio, ont déjà ravi de nombreuses personnes à Berlin et à Paris. Ils retracent 1 500 ans d'histoire égyptienne des Pharaons à Alexandre le Grand et à l'époque romaine. L'exposition offre également un aperçu du monde de l'archéologie sous-marine. -- www.kah-bonn.de

SCHIRN KUNSTHALLE -- Jusqu'au 27 janvier : "Kunstmaschinen Maschinenkunst." L'art est créé par l'homme, disent-ils. Peut-il aussi être fabriqué à la machine ? L'exposition présente des « machines d'art » conçues par des artistes tels que Damien Hirst, Olafur Eliasson, Rebecca Horn et Jon Kessler, entre autres, qui transforment l'espace de l'art en espace de production. Le public peut emporter chez lui certaines des œuvres produites, par exemple des feuilles de Hirst et Eliasson, mais il sera laissé à réfléchir sur la qualité de l'art lorsque la responsabilité de la créativité sera transférée à une machine. -- www.schirn.de

MUSÉE STÄDEL -- Au 17 février : "Cranach der ltere." Plus populaire et plus prospère financièrement que son contemporain Albrecht Dürer (1471-1528), Cranach (1472-1553) a exercé une grande influence sur l'imagerie allemande, notamment à travers ses premiers paysages et ses interprétations de thèmes religieux classiques. Ses scènes érotiques ont probablement inspiré Picasso et Giacometti. Peintre de la Réforme, Cranach a apporté sa contribution à la doctrine luthérienne avec ses portraits du réformateur de l'Église, tout en restant fidèle à ses clients catholiques avec des images de la Vierge. Plus de 100 œuvres sont présentées et voyageront à Londres. -- www.staedelmuseum.de

ALTE PINAKOTHEK -- Au 24 février : "Parmigianino : La Madone." Le peintre maniériste (1503-40), qui a travaillé à Parme, Rome et Bologne, a créé de nombreuses représentations de la Vierge Marie et de l'Enfant. Environ un tiers de ses peintures survivantes représentent la Madone, dans des formats allant de petites images de dévotion privées aux grands retables. L'exposition rassemble une sélection de peintures et de dessins de Parmigianino et Bedoli (un contemporain à qui Parmigianino&# x27s Munich Madonna était autrefois attribué). Le Graphisches Sammlung présente simultanément des gravures Parmigianino's prêtées par la collection Georg Baselitz's. -- www.pinakothek.de/alte-pinakothek/

PINAKOTHEK DER MODERNE -- Jusqu'au 27 janvier : "Max Beckman : Exil à Amsterdam." Après que ses peintures aient été qualifiées d'« art dégénéré » par les nazis en 1937, Beckmann (1884-1950) a déménagé à Amsterdam où il a vécu pendant 10 ans avant de s'installer aux États-Unis. Là, l'artiste allemand a créé cinq de ses neuf triptyques, ainsi que la série graphique "Day and Dream" dans laquelle il a observé la vie quotidienne dans la ville néerlandaise. Les œuvres comprennent les triptyques "Carnaval","Acrobates""Acteurs" et "Persée". -- www.pinakothek.de

GRÈCE / ATHÈNES

MUSÉE BENAKI -- Au 9 mars : "Stephen Antonakos : Une rétrospective." L'artiste gréco-américain (né en 1926) a joué un rôle influent dans l'évolution de l'art de la lumière et est resté fidèle aux néons en tant que médium au cours des quatre dernières décennies. (Dan Flavin est le représentant le plus connu d'une forme d'art qui utilise des néons et d'autres formes de lumière pour créer des œuvres d'art permanentes ou éphémères). Les 250 œuvres comprennent les principales œuvres au néon d'Antonakos ainsi que des dessins et des modèles pour ses chapelles et ses salles de méditation. -- www.benaki.gr

HERAKLEIDON -- Au 4 mai : "Toulouse-Lautrec et la Belle Époque à Paris et Athènes." Une exposition d'environ 70 affiches originales, estampes et dessins d'Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901). Comme Degas qui a représenté les hippodromes et le ballet, l'artiste français puise son inspiration dans les activités de loisir organisées dans les salles de danse, les cabarets, les théâtres et les maisons closes, qu'il fréquente assidûment. Les œuvres de Toulouse-Lautrec sont complétées par des œuvres sur papier d'artistes grecs des deux dernières décennies du XIXe siècle qui reflètent peut-être l'influence des tendances artistiques françaises de la Belle Epoque. -- www.herakleidon-art.gr

FLAGSTAFF HOUSE MUSÉE DU THÉ -- Jusqu'au 18 février : "2007 Tea Ware par Hong Kong Potters." Si votre "tea est presque prêt et que le soleil a quitté le ciel. " aller profiter de 90 créations imaginatives de potiers contemporains qui ont répondu à un appel pour "promouvoir l'art céramique et la culture du thé." -- www.lcsd.gov.hk

MUSÉE DU PATRIMOINE -- Au 7 avril : "L'esprit animé : l'art de Lam Wu Fui." Le musée poursuit son exploration des artistes qui ont travaillé dans la tradition de l'école Lingnan du début du XXe siècle, dont les membres prônaient la fusion des concepts artistiques occidentaux et japonais avec les techniques chinoises. Les sujets sont restés traditionnels - paysages, animaux, oiseaux et poissons. Lam Wu Fui (né en 1945), dont le thème emblématique est les grues contre les forêts couvertes de neige, présente environ 30 peintures traditionnelles récentes d'animaux et d'oiseaux dans une ambiance très atmosphérique.-- www.heritagemuseum.gov.hk

MUSÉE D'ART DE HONG KONG -- Au 6 avril : "Made in Hong Kong : exposition d'art contemporain." Espérant réfuter l'argument selon lequel Hong Kong est un désert culturel, le musée a réuni une diversité de talents artistiques qui portent les marques du caractère du territoire. Sept artistes, dont certains parfois exposés hors de Hong Kong, sont au rendez-vous : Chow Chun-fai (mixed media), Chu Hing-wah (œuvres sur papier, sculpture), Kevin Fung (sculpture), Frog King (performance) , Kum Chi-keung (techniques mixtes), Wan Qingli (encre sur papier) et Vincent Yu (photo). -- http://hk.art.museum

MUSÉE D'HISTOIRE DE HONG KONG -- Au 24 mars : "Le développement des banques à Shanghai et à Hong Kong." Une approche historique et curatoriale des banques. Les souvenirs bancaires - enseignes, billets de banque, reçus, coffres et matériel bancaire - prêtés par le Musée de la Banque de Shanghai documentent le développement et la prospérité de ces établissements dans les deux villes. -- http://hk.history.museum

HONGRIE / BUDAPEST

MUZEUM SZEPMUVESZETI -- Jusqu'au 27 janvier : "Picasso, Klee, Kandinsky : chefs-d'œuvre de la collection suisse Rupf." La collection d'Hermann Rupf et de son épouse comprenait 250 peintures de la première moitié du 20e siècle lorsqu'ils en firent don au Kunstmuseum de Berne en 1954. Les Rupf s'étaient liés d'amitié avec Klee et avaient acheté ses œuvres ils avaient été aidés dans leurs acquisitions par le Paris marchand d'art Daniel-Henry Kahnweiler, et ils avaient utilisé leur goût personnel pour sélectionner l'art abstrait. Depuis lors, la Fondation s'est agrandie pour inclure environ 900 œuvres. Les peintures fauves de Derain et Friesz, les œuvres cubistes de Braque, Picasso, Gris et les œuvres abstraites de Klee et Kandinsky, pour n'en citer que quelques-unes, documentent les tendances et les caractéristiques de l'art moderne européen. -- www.szepmuveszeti.hu

ISRAELL / JÉRUSALEM

LE MUSÉE D'ART D'ISRAELL -- Jusqu'au 1er mars "Made in China : Art Contemporain de la Collection Estella." Six ans après "Chine : cent trésors", une exposition d'œuvres d'art couvrant 5 000 ans, des bronzes néolithiques aux porcelaines Ming, le Musée présente une autre facette de la scène artistique chinoise. Cette exposition présente des œuvres de 60 artistes, dont certains très populaires - et chers - dans des galeries et des salles de vente aux enchères, prêtées par la Collection Estella, New York, qui possède 250 œuvres dans tous les médias d'artistes contemporains de Chine. Alors que la tradition chinoise et le réalisme socialiste, qui ont prévalu dans les années 1970, sont encore des influences évidentes, les nouveaux médias et techniques gagnent du terrain. Des dessins à l'encre, des arts graphiques, des peintures, des sculptures, des photographies, des vidéos, des performances et des installations de Cai Guo-Qiang, Yue Minjun et Zhang Xiaogang, et Qiu Zhijie, pour ne citer que les artistes les plus connus, sont exposés. -- www.imj.org.il

ITALIE / NAPLES

MUSEO ARCHEOLOGIQUE NAZIONALE -- Au 31 mars : "Alma-Tadema e la Nostalgia dellɺntico." Lawrence Alma-Tadema (1836-1912) a visité Pompéi en 1863. À partir de ce moment, il a peint des scènes lumineuses réalistes et précises inspirées de l'ancien monde romain (avec des costumes et des artefacts), devenant l'un des principaux représentants de la "neo -Mouvement pompéien. Quatorze tableaux d'Alma-Tadema sont juxtaposés à des objets fouillés sur le site et complétés par des peintures et des sculptures d'artistes locaux contemporains également inspirés de Pompéi.

GALERIE BORGHESE -- Jusqu'au 3 février : "Canova e la Venere Vincitrice." Il s'agit de la deuxième d'une série de dix expositions monographiques (la première en hommage à Raphaël) à monter en dix ans à la Galleria. Les 50 sculptures exposées documentent la relation entre le sculpteur Antonio Canova (1757-1822), le prince Camillo Borghese et la famille Bonaparte, mieux illustrée par la "Venere Vincitrice", une figure allongée idéalisée et glorifiée de Pauline Borghese, sœur de Napoléon&# x27s, qui a été commandé par son mari princier et achevé en 1808. L'exposition documente également les techniques de travail de Canova avec des croquis en argile, des dessins, des peintures et des détrempes. La série se poursuivra avec des expositions, jusqu'en 2014, des œuvres de Correggio, Bacon, Caravaggio, Dosso Dossi, Tiziano, Cranach, Bernini et Domenichino. -- www.canovaelavenerevincitrice.it (en italien)

PALAZZO RUSPOLI, FONDATION MEMMO -- Jusqu'au 27 janvier : "Da Cranach a Monet : Capolavori dalla Collezione Pérez Simón." Un musée doit être construit à Mexico pour la collection privée d'environ 1 000 peintures, sculptures et œuvres sur papier, couvrant le 14e au 20e siècle. En attendant, une sélection représentative de ces œuvres fait le tour des musées du monde entier : peintures italiennes et allemandes du XIVe au XVIe siècles, peintures hollandaises et flamandes du XVIIe siècle et œuvres de chevalet européennes, impressionnistes et post-impressionnistes. -- www.fondazionememmo.it

PALAIS DU QUIRINALE - Jusqu'au 2 mars : "Nostoi : Capolavori Ritrovati." Plus de 65 chefs-d'œuvre archéologiques - vases, statues, objets étrusques - qui sont revenus (d'où le mot grec du titre, nostoi, qui signifie retour) en Italie après de longues négociations avec les musées américains et les collections d'art du monde entier auxquels des marchands peu scrupuleux avait vendu les œuvres. -- www.scuderiequirinale.it

SCUDERIE DEL QUIRINALE -- Jusqu'au 27 janvier : "Pop Art ! 1956-1968." Cinquante ans après sa naissance (peut-être avec l'exposition du célèbre collage de Richard Hamilton, « Qu'est-ce qui rend les maisons d'aujourd'hui si différentes, si attrayantes ? »), le Pop Art -- en tant que forme d'art qui interprète, critique ou admirant la société de consommation et des médias de masse et ses icônes - est revisité avec environ 90 peintures, sculptures, collages de 50 artistes, y compris des œuvres américaines et britanniques célèbres ainsi que des interprétations françaises, italiennes, espagnoles et allemandes moins connues des thèmes et Les figures. L'exposition est organisée en quatre sections thématiques : objets et marques figures emblématiques du show business et du monde politique réinterprétation de bandes dessinées et de publicités, et, enfin, le corps comme thème récurrent dans l'inspiration des artistes. -- www.scuderiequirinale.it

PINACOTECA GIOVANNI ET MARELLA AGNELLI -- Jusqu'au 3 février : "Pourquoi l'Afrique ? La Collection Piggozzi." L'une des plus importantes du genre, la collection d'art africain Pigozzi, créée en 1989, ne cesse de s'étoffer grâce à l'acquisition d'œuvres d'artistes africains sub-sahariens. Une centaine de peintures, dessins, sculptures, photographies et installations sont exposés, dont des œuvres de Chéri Samba (plusieurs de ses peintures figurent à l'actuelle Biennale de Venise), Frédéric Bruly Bouabré, le regretté photographe Seydou Keïta, et Esther Mahlangu qui puise son inspiration des schémas cérémoniels des peuples sud-africains, entre autres.Les œuvres sont pour la plupart figuratives, inspirées de sujets d'actualité, mais révèlent toujours un lien profond entre les artistes et leur continent natal. -- www.pinacoteca-agnelli.it

JAPON / NAGOYA

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE NAGOYA/BOSTON -- Au 6 avril : "Trésors imprimés : faits saillants du Musée des beaux-arts de Boston." Une partie des fonds japonais du Museum of Fine Arts de Boston retournent temporairement dans leur pays d'origine. De sa collection d'environ 50 000 gravures sur bois, environ 120 gravures ukiyo-e ont été sélectionnées couvrant les premiers jours de la gravure sur bois jusqu'à la fin de la période Edo (XIXe siècle). Les œuvres de Suzuki Harunobu, Utamaro, Sharaku, Hokusai, Hiroshige et Kuniyoshi sont les points forts de l'exposition. -- www.nagoya-boston.or.jp

MUSÉE NATIONAL D'ART -- Au 11 février : "Le 30e anniversaire : Collection du Musée national d'art d'Osaka." Au cours des 30 dernières années, le musée a constitué une collection éclectique d'environ 5 700 peintures, gravures, sculptures et photographies. De ce vaste corpus, environ 400 ont été sélectionnées : des œuvres d'artistes occidentaux du XXe siècle - Picasso, Cézanne, Fontana, Tony Cragg, entre autres - et d'artistes japonais - Foujita, Yoshihara, Miwa Yanagi et Katsura Funakoshi, pour en nommer quelques-uns. -- www.nmao.go.jp

MUSÉE D'ART CONTEMPORAIN HARA -- Au 11 février : "Pipilotti Rist : Karakara." Rist (né en 1962) est " un artiste qui grimpe aux murs pour voir de nouveaux horizons ", disent les conservateurs. Les installations audio-vidéo de l'artiste suisse datent de 1994, dont une qui a besoin de la "collaboration du visiteur des toilettes" (lire une visite sur. ). La projection vidéo de Rist, "Under the Sky", commandée par le Centre Pompidou, Paris plus tôt cette année, fait partie du spectacle. -- www.haramuseum.or.jp

MUSÉE NATIONAL DE TOKYO -- Au 24 février : "Courtly Millennium: Art Treasures From the Konoe Family Collection." Yomei Bunko, la collection historique de la maison Konoe, l'une des plus éminentes familles de la cour du Japon, a été créée en 1938. Elle comprend environ 200 000 objets, dont 8 trésors nationaux et 59 biens culturels importants. L'exposition rassemble quelques-uns des chefs-d'œuvre - calligraphies, rouleaux, images, objets divers - couvrant la période Heian (XIe s.) à la fin de la période Edo (XIXe s.). -- www.tnm.jp

MUSÉE D'ART DE MACAO -- Au 16 mars : "Testemunhos do Império Qing." La collection d'œuvres d'art, prêtée par le Musée du Palais de Pékin, cherche à documenter l'histoire de la dynastie Qing à travers ses vestiges culturels. Ils sont présentés en cinq sections chronologiques qui mettent en évidence les principales étapes des plus de deux siècles où les Qing ont imposé la domination mandchoue sur la Chine. -- www.artmuseum.gov.mo

MEXIQUE / VILLE DE MEXIQUE

ANTIGUO COLEGIO DE SAN ILDEFONSO -- Jusqu'en janvier : "René Burri: Un Mundo." L'exposition -- déjà vue à La Havane -- rassemble environ 380 photographies du photographe suisse (né en 1933). En tant que membre de Magnum, Burri a capturé les événements majeurs et les personnages clés (Che Guevara, Callas, Picasso, Nixon) de la seconde moitié du siècle dernier. Plus qu'un simple reportage, l'œuvre de Burri propose une méditation sur l'état et l'évolution de notre monde. -- www.sanildefonso.org.mx

MUSEE COLEGIO DE SAN ILDEFONSO -- Marcher : "Anni y Josef Albers : Viajes por Latinoamérica." Entre 1935 et 1967, Albers et sa femme, tous deux membres du Bauhaus, se sont rendus 14 fois en Amérique du Sud, visitant Cuba, le Mexique, le Chili et le Pérou. Leur exposition à l'histoire, à la culture et aux peuples latino-américains a conduit à des changements radicaux dans leur conception de l'art abstrait. Plus de 200 peintures, photographies, bijoux et textiles créés par le couple depuis plus de 50 ans témoignent de l'influence des formes d'art précolombiennes sur les deux artistes abstraits. Ils sont complétés par une trentaine de figures anthropomorphes du Museo Nacional de Antropología, Mexico. -- www.sanildefonso. org.mx

PAYS-BAS / AMSTERDAM

HERMITAGE AMSTERDAM -- Au 5 mai : "Art nouveau sous le règne des derniers tsars." L'Art nouveau, comme la Wiener Sezession et le Jugendstil, a été un succès à Saint-Pétersbourg au tout début du 20e siècle. Le tsar et les nantis firent rénover leurs maisons dans le style nouveau et achetèrent des œuvres françaises pour l'accompagner. Les artistes russes ont créé leur propre Art Nouveau. Axée sur les cadeaux de la France à la Russie, l'exposition rassemble des verreries Art nouveau (Gallé, Lalique et Daum), des bijoux et divers objets prêtés par l'Ermitage de Saint-Pétersbourg. -- www.hermitage.nl

DE NIEUWE KERK -- Jusqu'au 20 avril : "L'Afghanistan caché." Parce qu'il est situé au carrefour de l'Orient et de l'Occident, différentes cultures - scythe, perse, hellénistique, chinoise et indienne - ont laissé leur empreinte sur l'Afghanistan. Les 250 œuvres d'art de l'exposition ont été « redécouvertes » en 2004, cachées dans les coffres de la Banque centrale de Kaboul, où elles ont échappé à la destruction des talibans. Ils ont été amenés en Europe pour être restaurés. Les objets proviennent de quatre sites archéologiques, dont Bagram, ancienne capitale d'été de l'empire Kushan (Ier-IIIe siècle), et aujourd'hui base aérienne américaine. Le clou du spectacle est un trésor de bijoux funéraires en or mis au jour dans les années 1970 dans la nécropole de Tillia-Tepe, dans le nord du pays. L'exposition se rendra à Washington, San Francisco, Houston et New York. -- www.nieuwekerk.nl

PORTUGAL / LISBONNE

MUSEU COLECÇÃO BERARDO DE ARTE MODERNA E CONTEMPORÂNEA -- Le magnat portugais, José Berardo, a reçu de l'administration portugaise le droit d'utiliser l'espace du centre culturel Belem de Lisbonne pour abriter sa collection d'environ 850 œuvres d'art moderne et contemporain. Environ 250 peintures, sculptures, photographies et installations de Bacon, Warhol et Picasso seront exposées en permanence. -- www.museoberardo.com

RUSSIE / ST. PETERSBOURG

MUSÉE D'ÉTAT DE RUSSIE, AILE BENOIS -- Au 10 mars : "Vénus Sovietica" Les deux mots du titre ont été soigneusement sélectionnés pour transmettre le concept de la beauté féminine vue par les artistes de l'ère soviétique. Il rassemble des peintures, des sculptures et des dessins de femmes reflétant l'influence des idéologies et esthétiques soviétiques. Alexander Samokhvalov, Alexander Deineka, Vladimir Lebedev et Alexander Shevchenko figurent dans le spectacle. -- www.rusmuseum.ru

-- Au 10 mars : "Arkhip Kuindzhi." Une exposition monographique d'œuvres de chevalet et de dessins du paysagiste ukrainien ( ?1842-1910). La plupart des œuvres exposées ont été créées à la fin de la période de l'artiste. Les interprétations expressionnistes de Kuindzhi de paysages inhabités se caractérisent par des effets de lumière intenses servis par des couleurs contrastées audacieuses. -- www.rusmuseum.ru

MUSÉE DES CIVILISATIONS ASIATIQUES -- Au 23 mars : "Sur la piste de Nalanda : le bouddhisme en Inde, en Chine et en Asie du Sud-Est." Le bouddhisme a non seulement affecté les vies et les cultures en Asie, mais a laissé son héritage dans les arts et la littérature du continent. L'exposition met en lumière certains des jalons importants de l'histoire bouddhiste, à travers les récits de voyage des moines chinois en route vers des sites de pèlerinage et des centres d'enseignement supérieur, tels que Nalanda dans l'est de l'Inde. De là, les enseignements et l'art bouddhistes se sont répandus dans tout le monde asiatique. L'art et les artefacts bouddhistes exposés sont empruntés à des musées d'Inde et des objets d'Asie du Sud-Est de la collection ACM sont également inclus. -- www.acm.org.sg

ACM/ PLACE DE L'IMPÉRATIVE -- Au 23 mars : "Sur la piste de Nalanda : le bouddhisme en Inde, en Chine et en Asie du Sud-Est." Au même moment où les pèlerins chinois se rendaient dans des centres d'apprentissage indiens comme Nalanda pour étudier le bouddhisme, les moines indiens répandaient la philosophie en Chine. Ces échanges ont laissé un héritage dans les arts et la culture asiatiques, comme en témoignent les œuvres d'art de l'exposition. Ils sont complétés par des œuvres provenant de divers musées d'Inde et d'Asie du Sud-Est. -- www.acm.org.sg

MUSÉE NATIONAL -- Au 16 mars : "Chefs-d'œuvre grecs du Louvre." Alors que le Louvre rénove ses salles grecques et hellénistiques, il s'est engagé à prêter environ 130 statues, vases, figurines en terre cuite, ainsi que des objets en or et en argent à des musées asiatiques. Documentant l'histoire d'Athènes aux Ve et IVe siècles av. Vue à Pékin plus tôt cette année, l'exposition se rendra à Macao. -- www.nationalmuseum.sg

CORÉE DU SUD / SÉOUL

MUSÉE D'ART HO-AM -- Jusqu'au 2 mars "Description dans l'art coréen." Les inscriptions, telles que les textes sur les peintures murales des tombes à l'époque des Trois Royaumes ou les poèmes et commentaires d'admirateurs sur les peintures traditionnelles, sont une caractéristique durable des arts visuels coréens. La convention a atteint un haut niveau de raffinement après le XVIIIe siècle, ajoutant à l'esthétique des œuvres et donnant un aperçu des pensées des artistes et des spectateurs. Il est documenté ici par une sélection d'œuvres d'art du XIXe siècle. -- http://hoam.samsungfoundation.org

LEEUM, MUSÉE D'ART DE SAMSUNG -- Jusqu'au 27 janvier : "Vide dans l'art coréen" Opposant le concept asiatique de « vide » aux philosophies matérialistes occidentales, l'exposition rassemble une variété d'œuvres d'art regroupées sous trois sous-thèmes étroitement liés au concept initial : la nature, la liberté et l'imagination. Parmi eux se trouvent des objets archéologiques de Gaya, des céladons Goryeo et des porcelaines Joseon, ainsi que des peintures, des photographies et des films modernes et contemporains. -- http://leeum.samsungfoundation.org

MUSÉE D'ART DE SÉOUL -- Au 16 mars : "Van Gogh : Voyage dans le mythe." Le musée Van Gogh d'Amsterdam et le musée Kröller-Müller d'Oterloo ont prêté 45 œuvres de chevalet et 22 dessins et lithographies pour une présentation chronologique des œuvres de Van Gogh réalisées aux Pays-Bas, à Paris, en Provence et à Auvers-sur-Oise, près de Paris, où l'artiste (1853-90) mit fin à ses jours. Bien que son travail n'ait pas été particulièrement populaire à son époque, son frère Theo savait que son talent serait un jour reconnu : "Je suis très confiant que les gens apprécieront vos travaux à l'avenir. La seule question est quand. " -- http://seoulmoa.seoul.go.kr

MUSÉE D'ART DE SÉOUL, NAM SÉOUL ANNEXE -- Au 17 février : "Art abstrait : amusement aux frontières" Une sélection d'œuvres abstraites dans une variété de formes et de techniques de la fin des années 1950 à nos jours. L'exposition est divisée en trois sections : "La nostalgie primitive : croisement entre conception et abstraction" "La sensibilité intellectuelle : voyage en amusement visuel" et "L'inspiration physique : sa transformation en amusement psychologique." -- http://seoulmoa.seoul.go.kr

ESPAGNE / BARCELONE

FUNDACIÓ JOAN MIRÓ -- Jusqu'au 27 janvier : "Un Cuerpo sin Límites." Conventionnel dans la sculpture grecque et romaine, idéalisé dans la peinture de la Renaissance, allégorique ou religieux dans l'art post-Renaissance, le nu, au XXe siècle, est devenu un moyen pour les artistes "d'exprimer ce qu'ils ressentent plutôt que ce qu'ils voient". 80 peintures et sculptures de Maillol, Schiele, Picasso, Moore, Basquiat et Saura, entre autres, dans des représentations variées : tourmentées (les expressionnistes, Bacon), déconstruites (les cubistes), érotiques (les surréalistes) ou manifestement réalistes (Lucien Freud). -- www.bcn.fjmiro.cat

GUGGENHEIM BILBAO -- Au 27 avril : "L'art aux États-Unis : 300 Años de Innovación." Les 200 œuvres, divisées en six sections historiques, documentent comment l'art américain a reflété, successivement, l'ère coloniale et indépendante (Copley, Peale), l'expansion territoriale du XIXe siècle (Homer, Bingham, Moran), la richesse culturelle générée par le cosmopolitisme ( Cassatt, Eakins, Sargent), le début de la modernité (Hopper, Pollock), la société prospère (Expressionnisme abstrait, Minimalisme) et, au cours des trois dernières décennies, la mondialisation des formes et des idées artistiques (Basquiat, David Salle). L'exposition, déjà vue à Pékin, Shanghai et Moscou, s'est considérablement étoffée avec l'ajout d'environ 75 œuvres ou installations. -- www.guggenheim-bilbao.es

MUSÉE NACIONAL DU PRADO -- Jusqu'au 10 février : "El Greco en el Prado." Les premières œuvres d'El Greco - principalement des portraits - à entrer dans le Prado après son ouverture officielle en tant que musée en 1819 provenaient des collections royales lorsque le Museo de la Trinidad a fermé à la fin du 19ème siècle, 15 peintures religieuses ont déménagé à le Prado. Ils ont été complétés par diverses donations et par des œuvres achetées par l'État et par le musée (les dernières acquisitions datent de 2002), portant le total aux 45 œuvres exposées.


Tortizza, une quesadilla de patate douce et champignons et pizza mashup, vous surprendra

À première vue, vous pourriez ne pas penser que Jacques Pépin et Haile Thomas ont tant de choses en commun.

Il est bien sûr l'un des chefs les plus connus au monde, un Français de 84 ans dont les livres (dont des encyclopédies classiques de la technique) et les séries télévisées publiques (y compris avec Julia Child) ont fait de lui une véritable icône culinaire. . Elle est la fille de 19 ans d'immigrants jamaïcains qui a écrit cette année son premier livre de cuisine, "Living Lively", axé sur des recettes saines à base de plantes.

Mais regardez de plus près, et vous verrez quelques similitudes. Comme Pépin, Thomas est vraiment un enseignant dans l'âme. À l'âge de 12 ans, elle a fondé Happy, une organisation à but non lucratif, dédiée à l'autonomisation des enfants à travers, entre autres, des camps de cuisine et de nutrition. Sa mission a commencé en 2009, lorsque son père a reçu un diagnostic de diabète de type 2, et elle et sa famille l'ont « complètement inversé » en créant « un mode de vie et des habitudes alimentaires sains et durables », comme elle l'écrit.

Et comme Pépin, elle affiche une attitude d'ouverture rafraîchissante envers la nourriture, exempte de purisme et de dogme. Si vous n'aviez pas réalisé qu'il s'agissait d'une qualité caractéristique de Pépin, vous n'auriez peut-être pas suivi sa carrière d'assez près. Autant j'aime – et j'ai appris de – son livre « La Technique » et « La Méthode », par exemple, ce sont ses astuces et recettes que j'ai le plus utilisées, notamment dans ses émissions « Fast Food My Way » et "More Fast Food My Way" et leurs livres d'accompagnement. Ils font partie des livres de cuisine les moins prétentieux que j'aie jamais lus.

Ce printemps seulement, Pépin a publié une série de vidéos montrant les types de choses qu'il fabrique à l'improviste avec des ingrédients courants qu'il a dans la maison. L'un d'eux était pour une « pizza » à base de tortillas à la farine. (Je l'ai mis entre guillemets pour – je l'espère – apaiser tous les puristes de la pizza.) La première fois que j'ai vu Pépin transformer une tortilla de farine en quelque chose comme ça, c'était en 2008, quand il est venu au Washington Post et nous a montré comment il fait. une tarte aux poires avec la tortilla en guise de pâtisserie. C'est essentiellement de la farine et de l'eau, a-t-il dit – pourquoi pas ?

Pourquoi pas, en effet ? Je lui ai été attaché en un instant, et le sentiment n'a jamais diminué.

Thomas a un traitement de pizza dans "Living Lively" qui m'a rappelé Pépin's. Elle va un peu plus loin, étalant de la purée de patate douce entre deux tortillas, les garnissant d'une sauce barbecue et de légumes et rôtissant jusqu'à ce que la tortilla soit croustillante au fond. C'est comme une quesadilla-meets-pizza, mais aussi un peu comme ni l'un ni l'autre. J'étais un peu sceptique la première fois que je l'ai fait, mais c'était si simple et si bon que tout doute a disparu.

Mieux encore, j'ai commencé à penser à toutes les façons dont je pourrais le changer. Thomas m'a donné plus qu'une recette, elle m'a appris quelque chose de nouveau, tout comme Pépin le fait pratiquement chaque fois que je le regarde en action.

Tortizzas de patates douces au barbecue

Adapté de « Living Lively » de Haile Thomas (William Morrow Cookbooks, 2020).

2 patates douces moyennes (environ 1 livre 8 onces au total), frottées et percées plusieurs fois avec un couteau

¾ tasse de sauce barbecue du commerce

½ petit oignon rouge (2 onces), tranché finement

1 petit poivron jaune ou orange (6 onces), équeuté, épépiné et tranché finement

1 tasse (3 onces) de champignons tranchés finement, de préférence une variété tendre comme le maitake ou l'huître

2 cuillères à soupe plus 2 cuillères à café d'huile d'olive extra-vierge, divisées

Coriandre fraîche hachée ou persil plat, pour la garniture

Placer une grille au milieu du four et préchauffer à 400 degrés.

Cuire les patates douces au micro-ondes à puissance maximale pendant 2 minutes. Transférez-les sur une plaque à pâtisserie à rebords et faites-les rôtir pendant environ 30 minutes, ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres lorsqu'elles sont percées avec une brochette ou une fourchette. Transférer les pommes de terre dans un bol et laisser le four allumé. Lorsque les pommes de terre sont suffisamment froides pour être manipulées, épluchez-les et écrasez-les avec une fourchette.

Disposez deux des tortillas sur le plan de travail et répartissez uniformément la purée de patates douces entre elles, en étalant pour enrober chacune d'un bord à l'autre. Garnir des deux tortillas restantes. Répartir la sauce barbecue entre eux, en étalant à nouveau pour enrober le dessus de chacun d'un bord à l'autre (afin que les bords ne se courbent pas lors de la cuisson). Couche sur l'oignon, suivi des poivrons, et terminer avec les champignons. Verser 1 cuillère à café d'huile d'olive sur chaque pile.

Arrosez la plaque à pâtisserie que vous avez utilisée pour les patates douces avec les 2 cuillères à soupe d'huile d'olive restantes. Transférer les piles de tortillas sur la plaque à pâtisserie et cuire au four pendant environ 25 minutes, ou jusqu'à ce que les champignons s'effondrent et soient tendres et que les tortillas soient légèrement dorées et croustillantes au fond.

Garnir les tortizzas de coriandre ou de persil, les couper en quartiers et servir chaud.

Rendement: 2 à 4 portions

Le journalisme local est essentiel.

Donnez directement à la série de forums communautaires de The Spokesman-Review sur les passages du Nord-Ouest - qui aide à compenser les coûts de plusieurs postes de journaliste et de rédacteur en chef au journal - en utilisant les options simples ci-dessous. Les dons traités dans ce système ne sont pas déductibles des impôts, mais sont principalement utilisés pour aider à répondre aux exigences financières locales nécessaires pour recevoir des fonds nationaux de contrepartie.


Voir la vidéo: Découverte Oceania vous présente la cuisine avec Jacques Pépin (Août 2022).